Ravitaillement









Dernière mise à jour
le 17 juin 2007

> Sommaire des documents > Le ravitaillement

Au sujet de ces archives : Elles comprennent des dizaines de documents locaux distincts ou complémentaires des documents de l'organisation militaire. Les secteurs C.F.L. sont des organisations territoriales provisoires destinées à faire face aux problèmes quotidiens des populations surgissant pendant les combats de Libération avec l'écroulement brusque ou graduel du régime de Vichy.

Les chefs de secteur sont des civils locaux ralliés à la Résistance mais ayant gardé une certaine possibilité de circuler à visage découvert, pour rester en contact tant avec les administrations locales et les services préfectoraux en place qu'avec la Résistance et les maquis. Les chefs de secteur ne portent pas de grade militaire clandestin sauf s'ils ont par ailleurs une autorité reconnue sur des groupes de maquisards armés et organisés par eux sur leur secteur.

Compliquées par le fait même des identités doubles, des divergences d'appréciation passagères entre autorité civile et militaire apparaissent souvent dans les documents conservés au C.F.L. 10. Les directives orales ou écrites au crayon du chef de secteur sont pour la plupart dactylographiées et transmises par son adjoint, le très efficace résistant réfugié François (Harlant) qui a su conserver la plupart des doubles. Pour ne pas trop charger le site nous ne reproduisons que quelques documents touchant le Ravitaillement Général, un poste-clef en période de disette alimentaire aggravée de réquisitions et de marché noir.

Interdiction aux bouchers du secteur CFL 10 de faire de l'abattage clandestin pour le marché noir.

Forces Françaises de l'Intérieur,
Mouvements Unis de Résistance,
Département du Tarn;
Secteur C.F.L. 10
--------

Le 30 Juin 1944.

L'adjoint du Chef de Secteur FRANCOIS
aux Bouchers du Secteur de

Vous êtes prévenus que tout abattage clandestin est strictement interdit dans tout le secteur. Toute bête destinée au marché noir sera immédiatement saisie au profit de la population civile; d'autres sanctions sont en outre prévues.

Il est bien entendu que vous n'avez pas le droit d'acheter directement du bétail. Celui-ci ne peut vous être procuré que par le ravitaillement général ou par nous-mêmes.

P/Le chef de Secteur,
L'adjoint :

Note de reproche adressée au commandant de la compagnie Marc Haguenau (2ème compagnie du secteur 10) pour avoir gardé une trop grande quantité de vivres réquisitionnés pour les maquis

7 Juillet 1944

L'adjoint du Chef de Secteur FRANCOIS
à Lieutenant LAGNES

Réquisitions. Je constate qu'une grande partie des vivres réquisitionnés sur notre ordre n'a pas été remise au Secteur, mais a été gardée par la Compagnie. Je vous prie de bien dire à tous vos hommes que tout ce qu'ils peuvent réquisitionner n'est pas destiné à la Compagnie, mais au Secteur tout entier, en vue d'une répartition équitable entre tous les hommes.

J'ai donc du constater que, sur les 27 boites de conserve prises à Lacaune, vous ne m'avez envoyé en tout et pour tout que 10 boites ! Il est bien entendu que les boites de conserve, quelles qu'elles soient, doivent servir de vivres de réserve. Je suis, par conséquent, en droit de supposer que vous êtes en train de vous constituer des stocks, et que je n'aurai plus besoin de vous en envoyer.

En ce qui concerne les Matières Grasses, vous avez reçu 39 Kg. de Graisse, Végétaline, Huile, Beurre... Vous n'avez fait profiter personne de cette prise ; comme la ration est de 300 Gr. par homme et par mois, vous devez en avoir suffisamment pour subvenir aux besoins de votre cuisine jusqu'à la fin du mois.

Et je ne parle pas de la charcuterie.

Je suis extrêmement surpris que ce soit précisément votre compagnie qui montre ce manque de sens de solidarité.

C'est en rapport à cette question que je vous ai demandé l'état exact des stocks de vivres se trouvant en dépôt dans les sections de votre Compagnie, pour procéder éventuellement à une nouvelle redistribution.

Récupération. D'autre part, je vous prie de récupérer les équipements américains parachutés, et de les renvoyer au plus tôt à Vabre avec la camionnette que vous devez me livrer.

L'adjoint du Chef de Secteur :
FRANCOIS

Ordre au chef de district du Ravitaillement de la commune de Labessonnié au sujet d'une réquisition contraire à des accords (clandestins) entre les services (officiels) du Ravitaillement à Albi, et le chef du secteur CFL 10.

Forces Françaises de l'Intérieur,
Département du Tarn;
Secteur 10
-:-:-:-

Le 20 Juillet 1944.

L'adjoint du Chef de Secteur FRANCOIS
au Chef de District de Labessonnié

Nous apprenons qu'une réquisition de bovins est prévue pour le 24 juillet, dans le canton de Labessonnié (St-Paul - Montroc - Rayssac)

Cette réquisition étant contraire aux accords intervenus avec l'intendance d'Albi, nous vous avisons qu'elle ne doit pas avoir lieu. Nous vous tenons pour responsable de l'exécution de cet ordre.

P/Le chef de Secteur,
L'adjoint :

Note de service (recto) départemental concernant le ravitaillement

F.F.I.
Département du TARN
??? 4ème bureau
N° 121. -

P.C. le 9 juillet 1944

NOTE DE SERVICE
-:-:-

Au moment où les récoltes s'opérent, les mesures suivantes sont destinées à unifier sur le territoire du département le mode de ravitaillement des troupes de la Libération.

Ces décisions ont été prises en accord avec les syndics responsables, à l'échelon provincial, qui ont fait preuve, en la circonstance, d'une exacte compréhension de ce que sont les Forces Françaises de l'Intérieur.

I. - BATTAGE. -

a) le battage du blé s'effectuera normalement

b) les cultivateurs ne verseront au silo que les quantités strictement nécessaires à la population civile.

c) le reste sera gardé par les paysans sous le contrôle des syndics. Ceci afin d'éviter des prélèvements dans les silos faits par les T.O. [Troupes d'Occupation]

II. - PAIN. -

a) les maquis se serviront aussi régulièrement que possible chez le même boulanger pendant un même stationnement.

b) les maquis donneront en échange du pain pris chez ces boulangers :

I°) l'argent nécessaire (préférable aux Bons de Réquisition)
2°) un reçu pour les quantités très exactes de pain acheté

c) le Ravitaillement Général, sur la vue de ces reçus, réapprovisionnera en conséquence les boulangers

d) les services de l'O.N.I.C que je pressentirai très prochainement présenteront aux T.O. des états de récolte inférieurs à la récolte réelle, afin de réduire au minimum leur prélèvement.

d) Ration prévue par homme, à respecter  : 450 à 500 gr. par jour.

III. - VIANDE. -

Continuer, comme par le passé, à prendre les bêtes sur les territoires de stationnement, mais, dans tous les cas où cela est possible, passer par le Syndic Communal ou Cantonal pour assurer une bonne répartition des charges.

Prix à ne pas dépasser pour les veaux : 20 Frs le Ko.

IV. - LAIT. -

a) Les stocks de lait condensé sont exclusivement destinés aux

.../...

Note de service (verso) départemental concernant le ravitaillement

enfants, particulièrement à ceux des populations repliées sur le Département

Les cartes d'alimentation de lait ne doivent, en aucune façon, être détournées de leur destination normale.

Un fait s'est produit récemment : un Corps Franc important s'est autorisé à enlever un stock de lait condensé. Ce procédé dénote une regrettable indiscipline.

b) les camions de ramassage du lait ne seront pas détournés de leur utilisation normale.

V. - BEURRE. -

Deux fabriques de beurre pourront être montées, donnant 2 à 300 kgs. de beurre par semaine. Les Chefs des C.F.L. de la Montagne Noire sont priés de vouloir bien renvoyer monsieur B....., demandé pour diriger des fabriques en sa qualité de spécialiste.

VI. - SUCRE. -

Les consommateurs des catégories T.A.C. de la population civile n'auront aucune distribution de sucre, durant le mois de juillet.

Les prélèvements sur les stocks existants seront, en conséquence, strictement calculés en fonction des rations normales pour les Combattants des F.F.I.

VII. - EXPORTATION POUR LES TROUPES D'OCCUPATION. -

Le bétail sera pris aux lieux d'embarquement, et réparti entre les populations civiles.

Les commandants de zone seront avertis, en temps utiles, des jours et lieux de rassemblement de ce bétail. La destination à lui donner leur sera fixée verbalement.

VIII. - Le Président du C.D.L. est prié de notifier les présentes dispositions aux chefs de Secteur pour les faire porter à la connaissance de la population civile.

Les Commandants de zone en assureront la diffusion générale dans l'étendue de leur commandement.

DURENQUE

Destinataires : Pol Roux.
ROBUR
ARMAGNAC
HUGUES, zone A.
PATRICE, zone B.
GERARD, zone C.
CASTANG, zone D.
CFL Montagne Noire
Verdun à titre de C.R.

Carte de visite d'un fonctionnaire du Ravitaillement
de l'Hérault (connu pour ne pas être résistant)

Carte de visite obtenue en gage d'un troc de nourriture (viande contre pâtes alimentaires) entre le Tarn et l'Hérault (au crayon, jour du rendez-vous, écriture de Pol Roux.

> Sommaire des documents > Le ravitaillement